Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Le Palais royal

Le Palais royal
Vidéo
Illustration
Description

FESTIF, CHALEUREUX, EXIGEANT :
c’est ainsi que le chef d’orchestre Jean-Philippe Sarcos définit son ensemble Le Palais royal, qui réunit un orchestre jouant sur instruments anciens et un chœur professionnel. Le nom du Palais royal évoque l’élégance et l’effervescence musicale des cours européennes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Entouré de ses musiciens, Jean-Philippe Sarcos s’emploie avec fougue à redonner aux œuvres baroques, classiques et romantiques leurs lettres de jeunesse.

Le Palais royal est invité à se produire dans toute la France et à l’étranger : festivals de La Chaise-Dieu, d’Auvers-sur-Oise, Festival de musique ancienne de Séville… A l’issue des concerts, le public et les critiques musicaux témoignent de la ferveur communicative avec laquelle Le Palais royal mène une véritable quête de la beauté et de l’authenticité.

Pour aider le public à saisir le sens profond des œuvres, Jean-Philippe Sarcos privilégie l’expressivité et l’engagement de chacun au service du texte et de la musique. Sa direction précise et inspirée, l’énergie sensible de Tami Troman, violon solo, et le plaisir visible des musiciens à jouer ensemble confèrent au Palais royal le caractère festif qui constitue son identité.

REVUE DE PRESSE :

« Le Palais royal, passionnément Haendel. […] Et, c’est avec une fougue juvénile endiablée que vont se succéder parties orchestrale, récitatifs, airs en solo, en duo, ou avec chœur (placé au centre du parterre). Aucun temps mort. Pas la moindre chance pour que se propage l’ennui sournois qui guette les spectateurs de concerts classiques. […] » Brigitte Cormier, Forum Opéra, lundi 2 février 2015

« Jean-Philippe Sarcos, pèlerin de la musique. À Paris comme en tournée, les concerts du Palais royal s’adressent aussi bien aux jeunes qu’aux décideurs, afin de persuader les uns et les autres de la magie de l’art. […]» Emmanuelle Giuliani, La Croix, vendredi 30 janvier 2015

« La musique classique peut faire peur. Mais l’ensemble Le Palais royal, mené par Jean-Philippe Sarcos, veut faire exploser les barrières et emmener cette musique là où elle ne va jamais. » Rémi Bonnet, L’écho Républicain, vendredi 21 novembre 2014

« L’interprétation a du peps, du jarret […] le chef, fiévreux, engagé, attentif aux contrastes de rythmes et d’instrumentation. » Olivier Rouvière, Concertclassic, lundi 10 novembre 2014

« Jean-Philippe Sarcos a fondé l’ensemble Palais royal. Ensemble est bien le mot : quand on les écoute, on est touché par leur complicité. » Frédérick Casadesus, Mediapart, vendredi 31 octobre 2014

« Jean-Philippe Sarcos, l’accent et le coeur qui chantent […] » Le blog d’Olivier Bellamy, Radio Classique, dimanche 29 juin 2014

Actions menées

En parallèle de leur activité d’interprètes, les musiciens du Palais royal et leur chef s’investissent pour développer la place de la musique classique dans la société à travers différentes actions pédagogiques :
- Les Concerts « Coup de foudre » à destination de collégiens et lycéens des Cordées de la réussite pour faire découvrir et aimer la musique classique à des jeunes méritants de territoires culturellement défavorisés (banlieues ou zones rurales éloignées).
- L‘Académie de musique de Paris, pour la transmission de la musique classique aux étudiants des universités ou grandes écoles.
- Les classes de maître. Jean-Philippe Sarcos est régulièrement invité pour animer des classes de maître en France. Le chef entouré des solistes du Palais royal, partage son expérience et savoir-faire avec de nombreux élèves des conservatoires.
- Les concerts pédagogiques. Afin de faire découvrir la musique classique aux enfants, Le Palais royal organise des concerts pédagogiques pour les scolaires et les familles. Au cours de ces concerts, le chef d’orchestre livre des clés.

3 Rue Vineuse, 75116 Paris, France